Chine et RPDC du nord-est : Mai 2018

Nous vous proposons pour mai 2018 un voyage réellement exceptionnel, dans un pays, la RPDC, déjà exceptionnel en lui-même

Le pays, bien que petit, présente de multiples facettes. Quoi de commun entre Pyongyang et les monts Keumgang ? Nous vous proposons d’aller visiter avec nous le Nord-Est du pays, jusqu’ici fort peu accessible. Par définition, le trajet reste aléatoire, et notre descriptif représente une première approche. Les aléas du voyage viendront souvent modifier notre trajet, mais le plus souvent en mieux.

Nous serons majoritairement en terres Koguryo, la dynastie plus ou moins définie installée sur la partie nord des Corées actuelles et une bonne partie de la Mandchourie, au premier millénaire.

Après quelques jours en Corée chinoise, Shenyang, peut-être Jian, Yanji, Hunchun, et un détour par Vladivostok, trop proche pour être contourné, nous entrerons en RPDC soit en bus et à pied par Hunchun pour franchir le pont frontière, soit en bateau entre Vladivostok et Chongjin.

Chongjin est le futur grand port développé pendant l’occupation japonaise, rasé pendant la guerre et qui profite aujourd’hui du commerce avec la Russie et à un moindre degré avec la Chine. Il est aujourd’hui en plein boom, profitant aussi du développement de la ZES.

Notre étape suivante sera justement cette Zone Économique Spéciale, longtemps atone, mais aujourd’hui véritable poumon du pays à l’heure des sanctions de l’ONU.

Nous nous dirigerons ensuite vers le sud pour les splendides monts Chilbo, en visitant des temples Palhae (temple Kaesim), la dynastie ayant pris la suite de Koguryo, pour dormir dans un village, puis vers l’ouest pour le mont Baektu, le plus haut volcan du pays, rêve de tous les Sud-Coréens (lieux révolutionnaires et lac Samjiwon).

Nos projets nous conduirons ensuite, par des chemins inégaux vers l’ouest, dans la direction générale de la ville de Kanggye, symbole de l’esprit de lutte contre la famine. La liste des villes et lieux à visiter est en cours d’élaboration : villes de Hoeryong et de Hyesan probablement.

Nous ressortirons soit par Pyongyang si nous pouvons prendre le train et admirer les gratte-ciel qui couvrent maintenant la ville pour quitter le pays probablement par Sinuiju et Dandong en Chine. Ou nous reviendrons sur nos pas pour sortir par Hunchun si nous sommes entrés par Chongjin. 


Deuxième quinzaine de mai

  • Groupe de 12, sans compter les accompagnateurs des deux pays et des deux langues.
  • Prix approximatif : 3300 euros de Pékin à Pékin.

CE VOYAGE EST DEJA COMPLET. Comme d’habitude, si le projet vous intéresse, il suffit de nous proposer le noyau d’un groupe et nous chercherons à le compléter pour vous permettre de partir aux dates qui seront les vôtres.


 

Le CRIC, centre de recherches internationales sur les Corées, est l’éditeur de la revue tan’gun (site et papier). Ce centre de recherches est une association de loi 1901 à but non lucratif, tournée entièrement vers l’étude des trois Corées et le développement des moyens de cette étude, en particulier les voyages.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *