Voyage Koguryo, arts et archéologie : Avril 2018

Malgré les terribles dévastations de la Guerre de Corée (il ne restait quasiment rien de Pyongyang, sans parler des terres napalmisée), la longue histoire des régions nord affleure en maints endroits. Nous sommes en terres des dynasties Koguryo et Parhae, qui ont constellé le pays d’oeuvres d’une forte originalité et très différentes de ce qui s’est fait dans la partie sud. Il s’agit avant tout, on le sait peut-être, de tombes peintes, de forteresses, de pyramides et de temples.

La dynastie Koguryo, à l’histoire controversée, a dominé pendant de longs siècles les terres distribuées de part et d’autre des fleuves Yalu (Amnok) et Tuman (Tuman) qui constituent la frontière actuelle entre RPChine et RPDC.

L’essentiel du voyage sera articulé entre les villes de Ji’an (en Chine, ancienne capitale) et Pyongyang capitale du Nord), autour desquelles se trouvent l’essentiel des monuments et des tombes peintes.


 Deuxième quinzaine d’avril

  • Prix approximatif : 3200 euros, de Pékin à Pékin

 

Le CRIC, centre de recherches internationales sur les Corées, est l’éditeur de la revue tan’gun (site et papier). Ce centre de recherches est une association de loi 1901 à but non lucratif, tournée entièrement vers l’étude des trois Corées et le développement des moyens de cette étude, en particulier les voyages.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *