Velina Minkoff, un roman sur la RPDC

La Corée du Nord sécrète bien des discours, à l’aune des fantasmes qu’elle provoque, mais finalement très peu d’écrits et encore moins de fictions, en dehors des siennes. Sauf à considérer, et l’envie en est forte, que les pseudo-études sur la RPDC comme de véritables fictions idéologiquement intéressées.

Comprendre les Corées : La Corée dans ses fables

Comment parler d’un autre pays ? A moins de se laisser aller à ses impressions ou à répéter ce qu’on aura entendu sur place ou lu dans un journal, la question n’est pas simple. S’astreindre des années à en étudier la langue, l’histoire, la littérature ou autre est un bon viatique mais ne vaccine pas Lire plus …

Une opération douteuse : La Dénonciation, de BANDI

La facilité à obtenir des financements sud-coréens, surtout cette année, explique sans doute la négligence avec lequel le dossier éditorial de cette oeuvre « exceptionnelle » est présenté. Il est quasi inexistant et ne pose AUCUNE des questions qui s’imposent, surtout quand on affirme présenter le premier texte littérataire qui serait venu clandestinement de RPDC. Cela Lire plus …

Les littératures coréennes d’aujourd’hui

Quelques mots sur les littératures coréennes d’aujourd’hui au moment du Salon du Livre de Paris (mars 2016) et des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo (mai 2016). L’événement des années 90, c’était la rupture des liens avec le cinéma et l’émergence des nouvelles technologies ; aujourd’hui, nous voyons naître deux littératures de deux pays et non plus Lire plus …