Feuilletons télévisés

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007.

Par MOON Siyeun

Partout ailleurs dans le monde, les productions américaines ont massivement envahi petits et grands écrans. Car, la puissance économique de son capital et l’importance de la langue anglaise font que son marché s’étend au monde entier. Le développement de la vidéo, du câble, du numérique n’arrange rien. La Corée, onzième puissance mondiale, possède 5 chaînes hertziennes publiques et privées, un câblage récent (plus de 3 millions de foyers, trente chaînes), deux projets de satellites numériques, et une bonne diffusion d’Internet.

Lire la suite

Le culte pulgama

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007.

Par Cathy RAPIN

Un habitant de Séoul pousse, traîne, pédale, roule, avance, projette sa vie selon un ensemble de normes et d’habitudes qui s’intègrent dans un grand corps tentaculaire de lignes, passages, ruelles et couloirs qui constituent un réseau nerveux en ébullition. Sa vie s’achemine donc d’un bon pas, comme partout ailleurs dans les mégalopoles, et, s’il n’y a pas trop de bancs publics pour souffler, il existe, ici aussi, des moyens pour se détendre ou faire une pause.
Lire la suite

Le nautibus voyageur spectateur

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007.

Par Adrien GOMBEAUD

Jules Verne habitait boulevard de Longueville, à Amiens, mais il déménagea en 1882 pour s’installer rue Charles Dubois. Toujours à Amiens. En 1890, il se réinstalla boulevard de Longueville … à Amiens, où il mourut cinq ans plus tard. Jules Verne détestait voyager. Ayant fait fortune, il effectua bien quelques croisières aux États-Unis et en Méditerranée à bord de son yacht le mal nommé « Great Eastern ». Il s’agissait du plus grand paquebot à aubes ayant jamais navigué. Il lui servit de modèle pour Une ville flottante. Verne était fondamentalement un précurseur : plutôt que d’être le dernier explorateur, il préféra devenir le premier touriste !

Lire la suite

Le karaoke : adieu les corps

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007.

Par Adrien GOMBEAUD

Nous employons en Occident le terme japonais karaoké pour désigner ce que les Coréens appellent 노래방, noraebang, littéralement chant / salle, salle où l’on chante1. Rappelons rapidement le principe du karaoké : pendant que sur un écran défilent les paroles d’une chanson, une bande son électronique en joue la musique. Le client muni d’un micro chante donc en suivant le texte sensé le maintenir dans le rythme sur la télévision.

Lire la suite

Objets

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007.

Umberto Eco

Comment voyager avec un saumon – Umberto Eco

Les jeux vidéo connaissent un grand engouement en Corée, plus fort qu’en France, sans le complexe mouvement d’approbation / réprobation auxquels ils donnent lieu ici. Parce qu’objets, parce qu’objets nouveaux, parce que jeux. Trois raisons d’être loués, recherchés et appréciés en Corée, trois raisons d’être mis en question en France. Autrement, un excellent sujet pour une étude comparativiste1.

Lire la suite