Le karaoke : adieu les corps

ARTICLE TIRÉ DU NUMÉRO 1 DE LA REVUE TANGUN – LE JOUR OÙ LES CORÉENS SONT DEVENUS BLONDS, MARS 2007. Par Adrien GOMBEAUD Nous employons en Occident le terme japonais karaoké pour désigner ce que les Coréens appellent 노래방, noraebang, littéralement chant / salle, salle où l’on chante1. Rappelons rapidement le principe du karaoké : pendant Lire plus …

Comment peut-on être Séoul(ite) ? 어떻게 서울 사람이 될 수 있는가?

par Alain DELISSEN 1 – Séoul/Paris : impasses et allers simples Échange inégal : la Corée nous connaît mieux que nous ne la connaissons. On part ici d’une situation héritée, pleine d’explications banales, sans excuses d’être reconduite. En cette ère – autoproclamée intelligente – des savoirs hautement débités, cette posture de paresse fatiguée finira par Lire plus …

Surmonter la division – 분열을 극복해라

par Henry H. EM Depuis la division de la Corée en 1945 et l’établissement de deux régimes séparés au Nord et au Sud, il est devenu habituel pour les historiens américains et sud-coréens de considérer la Corée du Nord comme une entité complètement distincte. Conditionnés par les modèles d’analyse datant de la guerre froide, la Lire plus …

Comment étudier un grand ensemble proliférant : Le cas d’Asie / Orient

INTRODUCTION A L’ÉTUDE DES REPRÉSENTATIONS CORÉENNES Par Patrick Maurus « J’ai mis à Lorient mon beau costume turc. » Pierre Loti, Journal, 1878 « Si un voyageur ayant visité la Corée, il y a vingt ans, revenait en cet an de grâce 1906, il serait sidéré par les changements matériels réalisés en raison de l’ouverture Lire plus …