La Rouille – 녹

Yang Kwija

Yang Kwija débute en 1978 et obtient rapidement prix et succès (Même la Tristesse est une Force, 1993) avec ses portraits incisifs de salariés petits-bourgeois, considérés d’un œil critique, mais en profondeur, c’est-à-dire pris au sérieux.

Traduction Pierre Pionsat


 

Il était à peine installé derrière son volant qu’une crispation douloureuse saisit les tendons de sa nuque. Même légère, la contraction durcit instantanément sa nuque et il dut s’arrêter pour déplacer sa main et se masser.
Il n’avait pas besoin de se retourner pour savoir que sa femme regardait avec fierté du balcon du deuxième étage son mari partir au travail, incitant ses enfants à faire bye bye. Depuis quelques temps, elle avait pris l’habitude de le voir partir, avec patience, semblant désireuse de le voir partir à bord de la petite voiture beige, voiture qui représentait une nouveauté luxueuse à leur vie étriquée dans un appartement de douze p’yongs dans un quartier des faubourgs.

Lire la suite