La Corée du Nord sort de l’ombre

Étrange sensation que d’arriver à Pyongyang en ce début avril : contrairement à ce que six mois d’annonces apocalyptiques pouvaient laisser croire, la capitale et le reste du pays se caractérisent par un calme impressionnant. Là où d’aucuns ont voulu voir un pays nucléarisé sur le pied de guerre, on trouve une ville comme elle l’est depuis au moins cinq ans : au travail. Simplement. Le pays se couvre de nouvelles constructions et les gratte-ciel poussent dans la capitale. Si les slogans « Pays des fusées » restent visibles, ils sont largement éclipsés désormais par ceux vantant le « Pays de la science ».

Lire la suite