RPDC 2019. Gratte-ciel et missiles.

La Corée du Nord (RPDC) offre aujourd’hui le spectacle d’un pays en chantier. C’est d’autant plus marquant que les années de stagnation (75-95 environ) et la longue famine qui en a été largement la conséquence avaient donné une image bien différente. Renouant avec les années de construction qui ont suivi d’abord la Libération (1945) puis Lire plus …

La Corée du Nord sort de l’ombre

Étrange sensation que d’arriver à Pyongyang en ce début avril : contrairement à ce que six mois d’annonces apocalyptiques pouvaient laisser croire, la capitale et le reste du pays se caractérisent par un calme impressionnant. Là où d’aucuns ont voulu voir un pays nucléarisé sur le pied de guerre, on trouve une ville comme elle l’est Lire plus …

Velina Minkoff, un roman sur la RPDC

La Corée du Nord sécrète bien des discours, à l’aune des fantasmes qu’elle provoque, mais finalement très peu d’écrits et encore moins de fictions, en dehors des siennes. Sauf à considérer, et l’envie en est forte, que les pseudo-études sur la RPDC comme de véritables fictions idéologiquement intéressées.

RPDC, voyage déconseillé dans un pays déraisonnable

Avant-dire Le temps ne fait rien à l’affaire, il est toujours aussi difficile de parler de la Corée du Nord. D’en parler tout court. Car la messe est dite, le pays est irrécupérable. Les rares spécialistes sont acculés dans leur coin, inaudibles, invisibles, sinon suspects. Une vie passée à apprendre cette langue et d’autres, à Lire plus …