L’esprit de Kanggye

[:fr] 

Avant-propos

Diplômé de l’Université Kim Il-Song, Lee Shin-Hyŏn fait ses débuts en littérature dans les années 1960 avec la nouvelle À pleine vitesse (Chŏnsongnyŏkŭro). Il publie par la suite plusieurs romans dont Battements(Kodongsori) en 1969, Le cours de la vie (Saeng-ŭi Hŭrŭm) en 1991 et L’esprit de Kanggye (Kanggye Chŏngsin) en 2002.
L’action de ce dernier se situe en 1997, durant la « Dure Marche » (Konan-ŭi Haenggun), cette période d’inondations et de famine qui coûta la vie à plusieurs centaines de milliers de nord-coréens. Sur les conseils de Kim Jong-Il, les habitants du Chagang – l’une des provinces les plus durement touchées par la catastrophe – vont construire par leurs propres moyens une série de petites centrales électriques afin de remplacer celles détruites par les eaux. Ce volontarisme et cette capacité à s’en sortir dans l’adversité constituent l’« Esprit de Kanggye » qui donne son titre au roman.

Lire la suite