Comprendre les Corées : La Corée dans ses fables

Comment parler d’un autre pays ? A moins de se laisser aller à ses impressions ou à répéter ce qu’on aura entendu sur place ou lu dans un journal, la question n’est pas simple. S’astreindre des années à en étudier la langue, l’histoire, la littérature ou autre est un bon viatique mais ne vaccine pas Lire plus …

Une société qui pousse à boire – 술 권하는 사회

Hyôn Chin’gôn La présente traduction de Patrick Maurus est une révision de celle publiée dans Passeport pour Séoul, Actes Sud, 2002. L’original date de 1921. « Aigu, aya. » La femme qui faisait de la couture toute seule grimaça à peine et poussa un faible cri aigu. L’aiguille s’était plantée sous l’ongle de son pouce gauche. Son Lire plus …

The story of a biased success: Korean literature in France

by Patrick Maurus Last among the Far-East literatures successfully introduced in France, Korean literature (I am not discussing here the value of the concept of Literature) is lucky enough to be mostly published in the only profitable and regular collection in the West : Lettres coréennes, by Actes Sud Publishers. If you add a dozen Lire plus …

L’Autre de l’écran

par Patrick Maurus1 Si certains veulent s’infiltrer dans notre pays, porter nos vêtements, apprendre notre langue, tromper notre peuple, corrompre nos coutumes, nous avons une loi pour eux. Quand ils seront trouvés, ils seront punis sévèrement. Régent T’aewôn’gun, Lettre à l’amiral Roze (1866)